Texte

Comment améliorer les OR et CTR de vos emails en 13 points

Contactez-nous
Comment améliorer les OR et CTR de vos emails en 13 points Améliorer les taux d'ouverture (OR) et de clics (CTR) des emails reste l'un des plus grands challenges des marketers.

Vous souhaitez que plus de personnes ouvrent vos emails, et que votre taux d'engagement soit plus élevé ? Vous n'êtes pas le ou la seul/e. Améliorer les taux d'ouverture (OR) et de clics (CTR) des emails reste l'un des plus grands challenges des marketers. 

Dans cet article, nous allons voir ensemble 13 façons d'améliorer les OR et CTR de vos newsletters. Vous serez surpris de voir que la plupart de ces conseils sont plutôt faciles et rapides à mettre en place, et qu'ils font la différence. 

1. Définissez quels OR et CTR sont bons pour VOUS

Posez-vous les questions suivantes :

Quel est le but de votre email marketing ? Générer plus de leads ? Informer vos collègues des dernières actualités de votre entreprise ?

En vous basant sur cela, vous pouvez estimer les OR et CTR appropriés pour vos emails. 

Par exemple, dans le cas d'une communication interne, le taux d'ouverture est souvent de 100%, alors que des emails tournés B2B ont un pourcentage plus faible. 

Statista a collecté des statistiques sur les taux d'ouverture au travers de différentes industries et de différents pays dans le monde. Vous pouvez lire les rapports de votre industrie et les comparer aux autres secteurs afin de faire un bon benchmark et avoir une meilleure idée de la situation. 

2. Personnalisez vos emails

Si vous souhaitez impressionner vos lecteur, il n'est, aujourd'hui, plus suffisant de simplement ajouter le prénom de vos destinataires dans l'objet de vos emails. 

Selon les dernières recherches, il n'y a qu'une amélioration de 2% en matière d'OR si vous utilisez des objets d'emails personnalisés. 

Vous devez donc passer à la vitesse supérieure en proposant du contenu très personnalisé à des segments de clients différents. De la même manière que Netflix vous propose des films en se basant sur votre historique de visionnage. 

3. Peaufinez l'objet de vos emails

Planifiez vos objets avec attention et faites en sorte qu'ils sortent du lot, puisqu'il s'agit du premier élément qui va permettre d'identifier votre email. 

Quelques éléments à prendre en compte :

  • Faites en sorte que votre objet soit attrayant, mais pas dans le style "clickbait"
  • Gardez-le compact : 50 caractères maximum pour desktop, et 35 pour mobile
  • Pimentez-le avec un emoji – mais ne les utilisez pas à outrance
  • Ajoutez de l'émotion

En fonction de votre secteur d'activité et du but de votre email, les objets peuvent être plus ou moins formels. Voici quelques exemples, avec différents tons utilisés : 

  • It's the Future, Don't Be a Video Dinosaur 🦖 (Vidyard) - C'est le futur, ne soyez pas un dinosaure de la vidéo 🦖
  • We have a summer gift for you inside (AirBnB) - Nous avons un cadeau afin de fêter l'été avec vous à l'intérieur
  • Five items you need for your next business trip. (Trunk Club) - Cinq articles dont vous avez besoin pour votre prochain voyage d'affaire 

4. N'oubliez pas l'en-tête

Quoi de plus frustrant que de recevoir des emails avec ce type d'en-tête ?

Les en-têtes permettent d'avoir un avant-goût du contenu de l'email et c'est pourquoi il est important de les rédiger correctement :

  • Proposez autre chose que le titre une seconde fois
  • Essayez de le faire tenir en moins de 85 caractères, au risque que le texte se retrouve raccourci

5. Faites des tests A/B

Le marketing digital implique beaucoup d'expérimentation, et l'email marketing n'est pas une exception. La plupart des outils d'email marketing ont une fonction test A/B intégrée. Utilisez cette fonctionnalité et voyez quels objets sont les plus efficaces - vous pouvez faire de même en ce qui concerne le contenu. 

Comment est ce que cela fonctionne exactement ?

Imaginons que vous souhaitiez voir votre objet d'email être plus performant. Dans ce cas, vous pouvez créer deux objets différents pour votre email. Un lot d'emails avec l'objet A sera envoyé à 10% de votre base de données, et un autre un lot avec l'objet B à un autre 10%. Après une période de temps pré-définie, le système déterminera quel email a été le plus ouvert et la newsletter gagnante sera envoyée au reste de vos destinataires.

Vous pouvez tester différents éléments : 

  • Est-ce que l'ajout d'emojis impacte vos taux d'ouverture ?
  • Changer la couleur de votre bouton call-to-action a-t-il un effet sur le nombre de clics ?
  • Ajouter plus de visuel dans le corps de votre email augmente-t-il le CTR ?
  • Est-ce que le changement de ton utilisé dans vos newsletter a un effet sur votre CTR ?

6. Choisissez le bon fuseau horaire

Quelles sont les chances d'avoir un bon taux d'ouverture si votre email atterrit dans les boîtes de réception à 1h du matin ? Presque nulles.

Si vous envoyez des newsletters à des clients dispersés dans le monde entier, vous pouvez segmenter vos abonnés en fonction de leur localisation et ainsi être sûr que vos emails seront reçu au bon moment.

Vous pouvez, par exemple, ajouter un champ "localisation" à votre formulaire :

En outre, prenez en compte les jours de congés et les périodes de vacances lorsque vous panifiez vos emails. Il est aussi intéressant d'avoir une idée du moment le plus chargé de la journée et des préférences locales des régions ciblées. 

7. Maintenez et développez votre base de données

Le moyen le plus rapide d'augmenter votre OR est d'arrêter de faire de l'email marketing vers de ceux qui n'ouvrent jamais vos emails. 

Les abonnés inactifs vont continuellement fausser vos rapports et n'apporter aucune valeur ajoutée. C'est pourquoi vous devez faire régulièrement du tri dans votre base de données et enlever les abonnés qui ne donnent aucun signe de vie. Par exemple, supprimez ceux qui n'ont pas ouvert de newsletter depuis au moins six mois. 

En moyenne, 22,5% de vos listes expire chaque année.

Vous pouvez retrouver plus d'informations dans notre webinaire email marketing

Les sous-titres français sont disponibles.

Dans le même temps, continuez d'alimenter votre base de donnée saine. Mettez en place une fonction double opt-in pour les abonnés à votre newsletter et demandez-leur de confirmer leur inscription. De cette façon, vous serez en adéquation avec la législation sur la protection des données, et pourrez exclure tous les contacts non pertinents. 

8. Segmentez vote liste de diffusions

L'idée derrière la segmentation de votre base de données est de proposer du contenu pertinent à différentes audiences. Le resultat de cette segmentation est que vos lecteurs recevront du contenu qu'ils voudront lire et vos rapports montreront un OR et un CTR plus élevés. 

Il existe pléthore de stratégies, mais les plus communes sont les suivantes :

  • En fonction de la démographie 
  • En fonction de la géographie
  • En fonction des achats précédents

Dès que vous segmentez vos clients, vous pouvez leur envoyer le contenu désiré en utilisant une technologie de marketing automation

9. Jouez avec votre nom d'expéditeur

Le nom de l'expéditeur est le facteur le plus important qui va influencer l'ouverture d'un email. En effet, 69% des abonnés expliquent qu'ils lisent un email en se basant sur l'expéditeur.

C'est la raison pour laquelle vous pouvez jouer sur votre nom d'expéditeur, afin d'augmenter vos taux d'ouverture. Vous pouvez ajouter une touche personnelle en ajoutant le prénom de l'auteur de l'email. 

Voici un bon exemple de CoSchedule : Mia from CoSchedule

Une autre manière de rendre votre email plus personnel est d'ajouter le nom de l'expéditeur dans le footer de votre email. Exactement comme nous le faisons : 

Vos lecteurs seront plus enclins à interragir avec vous et à ouvrir vos liens s'ils distinguent une personne réelle derrière vos emails. Le résultats est que vous verrez vos taux d'ouverture augmenter. 

10. Attention aux mots SPAM

Certains mots utilisés dans vos newsletters peuvent faire atterrir vos emails dans le dossier spam - et cela influencera négativement vos taux d'ouverture. Faites donc bien attention de ne pas les utiliser, et surtout pas dans les objets de vos newsletters. 

Faites donc le tri et supprimez les mots suivants de votre vocabulaire :

  • Gratuit
  • 100% gratuit
  • Gagnez
  • Gagnez $
  • Faites de l'argent en ligne 

De manière générale, évitez donc les mots qui font des promesses exagérées et sembles louches ou peu éthiques. Voici une liste des 100 mots et phrases communs qui activent les filtres anti-spam à éviter d'inclure dans vos objets

Il est également conseillé de faire un "vérification spam" avant d'appuyer sur "envoyer". La plupart des fournisseurs de solution d'email marketing ont un vérificateur de spam qui analyse vos newsletters et identifient les potentiels déclencheurs de spam.

11. Soyez certains que vos newsletters ont un contenu digne de ce nom

Si les abonnés sont satisfaits de votre contenu, ils seront plus enclins à ouvrir vos emails dans le futur et à devenir de fidèles lecteurs. Ainsi, suivez les dernières tendances de votre secteur d'activité et testez de nouveaux formats de contenu pour déterminer ce que vos lecteurs apprécient de lire. 

Voici d'autres moyens de vous aider à créer du contenu accrocheur pour vos newsletters :

  • Demandez à vos lecteurs quels sujets ils aimeraient voir apparaître dans vos emails (en ajoutant un sondage par exemple)
  • Surveillez les rapports de vos newsletters pour voir quels sujets ont été bien reçus
  • Vérifiez le trafic de votre site et déterminez quelles pages enregistrent le plus de trafic provenant d'un email
  • Demandez à vos commerciaux quelles sont les questions fréquemment posées par vos clients

12. Surveillez les rebonds

Voyons voir : le taux d'ouverture est calculé en prenant le nombre de personnes ayant ouvert l'email et en le divisant par le nombre d'emails envoyés puis en soustrayant les rebonds (les emails qui ne sont jamais arrivés à destination, ou bounces en anglais). 

(Source)

La clé du succès : dans un monde parfait, le taux de rebond doit être le plus bas possible.

Mais, pourquoi les emails rebondissent-ils, et comment y remédier ? Les rebonds sont divisés en deux groupes, en fonction de ce qui les a fait rebondir :

Les soft bounces : il s'agit en général d'un problème d'envoi, dû à une erreur du serveur du destinataire, ou une boîte de réception pleine à craquer. Ces rebonds sont difficiles à réparer, mais il est quand même bon d'en être au courant. 

Les hard bounces : l'adresse email du destinataire ou le domaine n'existent pas. Supprimez-les de vos listes et votre taux de rebond s'améliorera. La majorité des fournisseurs de messagerie suppriment automatiquement les emails qui ne cessent de rebondir de façon répétitive. 

Vous pouvez vérifier les raisons des rebonds dans vos rapports et enlever les hard bounces de votre base de données. 

13. Planifiez vos boutons call-to-action

Les gens finissent par devenir aveugles aux boutons du type "En savoir plus" ou "Acheter".

Pour augmenter les taux de clics de vos emails, vous pouvez pimenter un peu vos CTA. Voici par exemple comment Invision rend ses CTA plus attractifs.

Vous souhaitez en apprendre plus sur le sujet ? Jetez un oeil à notre webinaire pour savoir comment avoir des résultats mesurables grâce à votre email marketing. 

Intéressé par cet article?

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir les derniers articles dans votre boîte mail.

Abonnez-vous à notre Newsletter

Plus de News

Les 21 grandes tendances Marketing Digital pour 2018 [+Infographie]

La diversité des tendances marketing est gigantesque : content marketing, réseaux sociaux, marketing automation... N'attendez plus et découvrez notre liste des tendances essentielles du marketing digital pour 2018 !

Lire plus

Les 10 erreurs qui me font supprimer des newsletters

S’intéresser aux newsletters d’autres créateurs de contenu est l’une des meilleures façons d’apprendre et de trouver l’inspiration afin de créer sa propre newsletter. Mais comment éviter à notre lettre l’envoi direct vers la corbeille ?

Lire plus

Les groupes cibles en email marketing : qui mérite votre attention ?

L'email marketing fait partie intégrante des plans de communication et de marketing pour la plupart des entreprises. L'envoi de newsletters fait donc partie du paysage quotidien pour bon nombre de marketers, mais votre communication prend-elle bien en compte vos différents types d'interlocuteurs ?

Lire plus

Trouvez le partenaire idéal - Comment choisir votre solution d'emailing

L'email marketing est sans aucun doute une relation dans laquelle vous devriez vous investir. Mais quels sont les critères qu'un bon logiciel d'emailing doit remplir ? Et surtout comment choisir le bon parmi tous ces prétendants ?

Lire plus

Les 10 tendances digital marketing qui vont marquer 2017 [Infographie]

Nous avons listé pour vous les tendances qui vont régner sur l'univers du marketing digital en 2017. Ne ratez aucune occasion de développer votre business grâce au marketing digital cette année !

Lire plus